Nouvelle venue sur la scène du jazz chantée, la jolie Australienne Sarah McKenzie renoue avec la tradition du swing. Son album, où alternent standards et compositions originales, n’a rien de révolutionnaire, mais il se laisse écouter comme on savoure les bonnes choses intemporelles : le sourire aux lèvres et le plaisir de la nostalgie...

 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.